Le rugby féminin se porte bien à Ampuis

le rugby féminin n'en finit pas de ses mutations, les hautes instances rugbystiques tâtonnent et peine a organiser des championnats pérennes.

Il faut dire aussi que le nombre de joueuses a du mal à décoller dans les campagnes comme c'est le cas au sud de Lyon. L'AS Ampuis rugby fait figure de leader dans son secteur et cette année le club a été sollicité par 3 autres pour réaliser une entente "Sud Lyonnais". "Tout s'est fait naturellement lors d'une troisième mi-temps d'un tournoi régional en fin de saison dernière" explique Marc Feuerstein, l'entraîneur d'Ampuis. Le SO annonay est le club le plus proche et constitue un réservoir intéressant de joueuses qui complète l'équipe sénior. En effet l'effectif de 28 filles était un peu juste pour tenir une saison. Les filles d'Annonay sont donc les bienvenues.

Un peu plus loin, l'US Valloire Galaure (Drôme) et le RC des Hauts plateaux (Haute Loire) ont profité de l'occasion pour faire intégrer leurs quelques séniors qui n'auraient pas eu d'équipe sans cela. Pour les joueuses cadettes, cette entente est salvatrice puisqu'elle permet de constituer un groupe pour évoluer en rugby à 10. Ainsi toutes les filles pourront intégrer une équipe et jouer des matchs ce qui est le plus important. Les entraînements ne seront pas en commun mais des "plateaux" pourront être organisés au coup par coup.

L'équipe sénior évolue dans un championnat régional avec 4 autres équipes (Grenoble, Est Lyonnais, Bron et Loire Sud). À l’issue de cette phase de brassage, les deux premières accèderont au championnat de France qui amènera aux phases finales. L'entente d'Ampuis a bien débuté en allant gagner à Unieux (UFOR Loire Sud) 15-35. Ce match a permis de constater que les Ampuisaites ont progressé et surtout ont pris de la confiance. Marc Feuerstein, co-entraîneur, pense qu'elles peuvent viser le haut du tableau et poursuivre leur aventure en championnat de France : "Face à une équipe solide devant, elles n'ont jamais lâché et ont même résisté plus de dix minutes sur leur ligne avec succès. Cette équipe a du caractère.

Le pack était moins puissant mais il est vaillant et derrière ça cavale. Elles ont les armes pour réussir et leur destin est entre leurs mains." Le prochain rendez-vous est le 14 octobre au stade de Varambon (à côté d'Ampuis) avec la réception du FC Grenoble Amazones qui est l'autre équipe forte de la poule.