Ampuis : La relève a des ailes - Ampuis, 69

Pendant de nombreuses années l'équipe d'Ampuis était réputée pour sa belle organisation de son paquet d'avant sous l'impulsion des frères Beldjellil entre autre. Par la force des choses et les changements de génération il a fallu s'adapter et construire un nouveau groupe avec essentiellement des joueurs issus des catégories jeunes d'Ampuis ou des ententes locales.

Ampuis, 69
sport sport région : Rhône Alpes

Mer 31 oct.

 Cette mutation avait déjà débuter sous l'ère de Stéphane André le précédent entraîneur.  Les gros gabarits taillés pour le combat à l'avant se font de plus en plus rare. Néanmoins, si les cocottes d'Ampuis sont moins dévastratrices, le gros travail des avants met en lumière celui des trois-quart. Les absences de Barbisan ou d'Egea dans le combat contre Givors par exemple se sont fait ressentir dans le combat. La richesse d'Ampuis s'est d'avoir une douzaine de joueurs capables d'évoluer en trois-quart, à l'arrière ou encore pour certains en demi-d'ouverture.

Nadir Boukhaloua, auteur de 3 essais n'a pu hélas s'exprimer à l'arrière contre Saint Claude victime d'un claquage après un quart d'heure. Valentin Camoin a réalisé un très bon début de saison avec 4 essais, Meuriot et Mazura, "les anciens", sont allés à dame une fois chacun.  Théo Goncalves, le petit gabarit virevoltant de 18 ans, s'était déjà illustré contre Givors. Il voit ses efforts récompensés en marquant dans la dernière minute contre Saint Claude sur un ballon à suivre et une course folle contre la défense adverse.

Baptiste Frecon est lui aussi un "ancien". Sa vitesse crée souvent le danger dans la défense adverse. Ces 5 joueurs ont marqué 10 des 13 essais d'Ampuis. Ces joueurs ont aussi des qualités défensives à l'image de Fontmorin joueur technique avec un bon jeu au pied. Klwaczynski est aussi précieux pour sa vitesse et la qualité de ses plaquages. Ampuis a encore de la réserve et les entraîneurs essaient de donner du temps de jeu à tout le monde pour progresser encore plus vite.

Raphaël Navarro, l'entraïneur, estime avoir une grosse marge de progression avec cette génération. "On a des jeunes joueurs avec beaucoup de qualité, notre rôle avec Thierry André et les entraineurs de l'équipe réserve, est d'arriver à faire progresser tout le monde en même temps. On a encore des joueurs blessées qui n'ont pas pu jouer. On sait aussi qu'on aura des joueurs blessés". Dans cette poule disputée, les Ampuisaits ont réalisé de bonnes prestations. Celle contre Saint Claude dimanche dernier (18-19), même si elle laisse un goût d'inachevé, prouve qu'ils peuvent rivaliser avec les gros calibres de la poule. Ils doivent toutefois progresser sur la discipline qui leur coute parfois très cher.

les marqueurs d'Ampuis

  1. Camoin (centre) 4
  2. Boukhaloua (ouverture / arrière ) 3
  3. Barbisan (pilier) 2
  4. Meuriot (centre) 1
  5. Mazura (centre) 1
  6. Goncalves T (centre) 1
  7. Blondel (pilier) 1